ROBERT DE BEAUPLAN (1882 – 1951), (ANCIENNE VERSION )

Article complété et mis à jour le 20 SEPTEMBRE  2019

Jean-Paul PERRIN

contacts: perrinjp@sfr.fr

Robert  ROUSSEAU de BEAUPLAN

 (1882- 1951)

DE L’ILLUSTRATION AU MATIN

ET À RADIO PARIS

Cet article ayant fait l’objet d’une refonte complète, avec de nombreux additifs, on pourra désormais le retrouver dans sa nouvelle version sur ce blog, en cliquant sur les différents liens:

Première partie:

Robert de Beauplan au regard de ses mémoires inédits: Un professeur de lettres devenu journaliste

► Deuxième partie:

Robert de Beauplan au regard de ses mémoires inédits: Un pilier de la rédaction de L’IIlustration

► Troisième partie:

Robert de Beauplan au regard de ses mémoires inédits: Un partisan convaincu de la Collaboration, à L’Illustration, au Matin et à Radio-Paris

► Quatrième partie:

Robert de Beauplan au regard de ses mémoires inédits: Un journaliste en cavale

► Cinquième partie:

Robert de Beauplan au regard de ses mémoires inédits: De la prison de Fresnes à la cours de justice: l’itinéraire d’un condamné à mort.

► Sixième partie:

Robert de Beauplan au regard de ses mémoires inédits: La grâce présidentielle et le séjour à la centrale de Poissy

►Septième partie:

Robert de Beauplan au regard de ses mémoires inédits: De Saint-Martin-de-Ré à l’hôpital de Versailles, l’ultime étape

►Huitième partie:

Ascendance et descendance de Robert de Beauplan

POINTS DE REPÈRE…

12 février 1881 : Naissance à Meudon, « de mère non dénommée ».

1903 : Agrégé de Lettres et début d’une carrière professorale.

1910 : Premiers articles dans Le Matin.

6 novembre 1912 : Mariage avec Marsa Roustan

1914 : Premiers articles dans L’Illustration.

1917 : Attaché à l’Etat-major du futur maréchal Pétain.

1919-1921 : Rédacteur en chef au journal L’Eclair puis à La Liberté.

1923 : Succède à Gaston Sorbets comme critique dramatique à L’Illustration.

9 novembre 1935 : Divorce et se remarie avec Charlotte Debouzée.

1923-1942 : Collabore au magazine L’Illustration et à son supplément La petite Illustration.

1942-1944 : Éditorialiste au journal Le Matin et à Radio Paris.

18 août 1944 : Quitte la capitale  et se cache dans la Sarthe.

29 juin 1945 : Arrestation à Juigné (Sarthe), puis incarcération à la prison de Fresnes.

27-28 novembre 1945 : Procès à Paris devant la Cour de justice de la Seine et condamnation à mort.

23 février 1946 : Grâce et internement à Poissy puis à Saint-Martin-en-Ré.

22 décembre 1951 : Mort à Versailles.